dimanche 25 mars 2007

Suzel à Timimoun : février 2002


Avant de commencer ce blog sur Timimoun, je tiens à rendre hommage à Suzel sans qui aucun échange avec Timimoun n'aurait pu aboutir...
Azdine et moi avons rencontré Suzel dans les années 60 à Koléa près de Blida ,où nous enseignions . Une amitié très forte s'est créée et nous avons eu la chance de sillonner l'Algérie avec elle.
Dans les années 70 , elle s'est prise de passion pour la région du Gourara , Timimoun en particulier ..et par la suite organisé des échanges et aides avec la population de cette ville .
Les photos que je mettrai sur ce blog datent de trois époques :
1977
2002 et 2007.
Ce sont les trois voyages que j'ai eu la chance de faire dans cette région.


Cette année, en Mars 2007 , un groupe d'élèves du Lycée BLAISE PASCAL de COLMAR s'est rendu pour la quatrième fois , à Timimoun pour valoriser les compétences réciproques : ( tissages , teintures , couture)
Ce blog va raconter cette expérience et montrer toute la beauté de la région



3 commentaires:

Jean du Chemineau a dit…

Partir, quitter, se quitter soi ! Laisser le monde qui dérive vers son autosuffisante richesse et son mépris de l'être... Oublier le monde, pour trouver le vrai. Oublier l'existence pour trouver l'envie... en vie enfin... envie de vivre.

C’était un peu cela que ce voyage… marcher vers soi !

Qui aurait pu dire qu’il y a « quelque chose » au travers du cœur du désert ?
J’en avais lu des bouquins qui en parle, j’en avais rêvé des « aventures sahariennes ».
Et de la marche initiatique, de la marche immobile de soi vers soi !

Je n’y croyais pas trop ! Pourtant après 15 années d’attente, ce midi là quand la clef de contact a mis en route le moteur de la Yaris, je ne me doutais que les kilomètres de souvenirs viendraient remplir mon esprit.

Vincent a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Vincent a dit…

Lorsque je me suis rendu en Algérie et tout particulièrement à Oran et Sidi bel abbes, mon guide qui m'a accompagné tout le long de ce voyage et donc je rend un hommage au passage, se nommait Toufique Timimoune, du nom de son village et bien entendu de sa famille :)

Bonne continuation, votre blog est magnifique ;)